Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
start [15-07-2014 14:38]
appzer0 [Sommaire]
start [16-04-2015 07:49] (Version actuelle)
appzer0 [Qu'est-ce ?]
Ligne 1: Ligne 1:
-{{0logo.png?​120}} +{{:0logo.png?nolink&​100|}} Bienvenue sur le wiki de **0Linux**, un système Linux original et complet destiné au public francophone et publié sous licence libre CeCILL (voir le fichier [[http://ftp.igh.cnrs.fr/pub/os/​linux/​0linux/​doc/​LICENCES|LICENCES]]).
- +
-Bienvenue sur le wiki de **0linux**, un système Linux original et complet destiné au public francophone et publié sous licence libre CeCILL (voir le fichier [[http://download.tuxfamily.org/0linux/pub/0/​doc/​LICENCES|LICENCES]]).+
  
 ---- ----
Ligne 10: Ligne 8:
   * [[documentation:​presentation|Présentation]]   * [[documentation:​presentation|Présentation]]
   * [[documentation:​telechargements|Téléchargements]]   * [[documentation:​telechargements|Téléchargements]]
-  * [[paquets:accueil|Paquets]] +  * [[paquets:​|Paquets]] 
-  * [[documentation:​accueil|Documentation]]+  * [[documentation:​|Documentation]]
   * [[http://​forum.0linux.org|Forums de discussion]]   * [[http://​forum.0linux.org|Forums de discussion]]
-  * [[communaute:​accueil|Communauté et questions-réponses]] 
  
 ---- ----
Ligne 23: Ligne 20:
 C'est un système francisé autodidactique qui permet de favoriser l'​apprentissage de l'​utilisation d'un système Linux : de nombreux fichiers de configuration sont traduits en français et contiennent des commentaires sur leur utilisation ; l'​installateur quant à lui demande d'​utiliser la ligne de commande pour renseigner le système, mais de façon assistée. C'est un système francisé autodidactique qui permet de favoriser l'​apprentissage de l'​utilisation d'un système Linux : de nombreux fichiers de configuration sont traduits en français et contiennent des commentaires sur leur utilisation ; l'​installateur quant à lui demande d'​utiliser la ligne de commande pour renseigner le système, mais de façon assistée.
  
-Les environnements graphiques inclus sont [[http://​enlightenment.org|Enlightenment]],​ [[http://​fluxbox.org|Fluxbox]],​ [[http://razor-qt.org|Razor-qt]], [[http://​www.kde.org|KDE]], [[http://www.xbmc.org|XBMC]] et [[http://​xfce.org|Xfce]].+Les environnements graphiques inclus sont [[http://​enlightenment.org|Enlightenment]],​ [[http://​fluxbox.org|Fluxbox]],​ [[http://www.kde.org|KDE]], [[http://​www.kodi.tv|Kodi]],​ [[http://​lxqt.org|LXQt]], [[http://mate-desktop.org|MATE]], [[http://​openbox.org|Openbox]] et [[http://​xfce.org|Xfce]]. GNOME est en cours d'​intégration.
 Le système contient entre autres : Le système contient entre autres :
  
-  * Glibc 2.19 +  * Glibc 2.x 
-  * Enlightenment ​E17+  * Enlightenment
   * Firefox   * Firefox
-  * GCC 4.8 +  * GCC 4.x 
-  * GIMP 2.8+  * GIMP 2.x
   * KDE 4   * KDE 4
   * LibreOffice 4   * LibreOffice 4
-  * Linux basse latence, compilé avec le maximum d'​options et de modules +  * Linux basse latence, compilé avec le maximum d'​options et de modules 
-  * X.org 7.7 +  * X.org 
-  * Xfce 4.10+  * Xfce 4.x
  
-Le système 64 bits a la particularité d'​être multilib : les architectures i686 et x86_64 peuvent cohabiter au sein du même système. On peut donc compiler et exécuter des logiciels 32 bits et 64 bits, pour peu que l'on dispose des bibliothèques ad-hoc (déjà incluses dans les paquets concernés).+Le système 64 bits a la particularité d'​être ​**multilib** : les architectures i686 et x86_64 peuvent cohabiter au sein du même système. On peut donc compiler et exécuter des logiciels 32 bits et 64 bits, pour peu que l'on dispose des bibliothèques ad-hoc (déjà incluses dans les paquets concernés).
  
 Les processus de compilation et d'​installation des logiciels sont décrits dans des « recettes » (de simples scripts en Bash) permettant reconstruire chaque paquet facilement, simplement en exécutant la recette. Les processus de compilation et d'​installation des logiciels sont décrits dans des « recettes » (de simples scripts en Bash) permettant reconstruire chaque paquet facilement, simplement en exécutant la recette.
Ligne 43: Ligne 40:
 Les paquets contiennent ou tentent de contenir le maximum fourni par les développeurs d'​origine (« l'​upstream ») et ne sont pas séparés en sous-paquets (comme sous d'​autres distributions contraintes par la gestion des dépendances inter-paquets) : par exemple, l'​unique paquet ''​libpng''​ de 0Linux x86_64 contient les binaires, les bibliothèques,​ les bibliothèques supplémentaires 32 bits, les bibliothèques statiques, la documentation,​ les manuels, etc. Les paquets contiennent ou tentent de contenir le maximum fourni par les développeurs d'​origine (« l'​upstream ») et ne sont pas séparés en sous-paquets (comme sous d'​autres distributions contraintes par la gestion des dépendances inter-paquets) : par exemple, l'​unique paquet ''​libpng''​ de 0Linux x86_64 contient les binaires, les bibliothèques,​ les bibliothèques supplémentaires 32 bits, les bibliothèques statiques, la documentation,​ les manuels, etc.
  
-**0Linux** compte plus de 1300 paquets disponibles. L'​intégralité des applications installables ​se trouvent ici : [[http://​download.tuxfamily.org/​0linux/​pub/​paquets/​]]+**0Linux** compte plus de 1800 paquets disponibles, que ce soit pour un usage de type « station de travail » ou « serveur ». L'​intégralité des applications installables ​sont disponibles sur la page des [[documentation:Téléchargements]] ou via la commande ''​0g -i''​.
  
 **0Linux** fait officiellement partie de l'​[[http://​www.openinventionnetwork.com/​licensees.php|Open Invention Network]], merci de leur sollicitude. **0Linux** fait officiellement partie de l'​[[http://​www.openinventionnetwork.com/​licensees.php|Open Invention Network]], merci de leur sollicitude.
  
-:!: 0Linux ne prend pour le moment pas en charge les EFI, remplaçants des obsolètes BIOS. L'​option de compatibilité des EFI nommée « BIOS Legacy » ou « Legacy Boot » doit être activée. Le « Secure boot » doit être quant à lui désactivé.+:!: 0Linux ne prend pour le moment pas en charge les EFI, remplaçants des obsolètes BIOS. L'​option de compatibilité des EFI nommée « BIOS Legacy » ou « Legacy Boot » doit être activée. Le « Secure boot » doit être quant à lui désactivé. Une installation de 0Linux dans les EFI est néanmoins possible manuellement.
  
-Merci aux contributeurs et testeurs pour leurs tests et leur enthousiasme ​ainsi qu'aux quelques curieux+Merci aux contributeurs et testeurs pour leurs tests et leur enthousiasme. ​
  
 ---- ----
Ligne 55: Ligne 52:
 ====Pour qui ?==== ====Pour qui ?====
  
-Je dirais que le système s'​adresse aux utilisateur(trices) désireux(ses) d'en apprendre un peu plus sur Linux en général, de niveau débutant (très) intéressé ou intermédiaire,​ pour lesquels le confort de la langue du système est important ou pour les personnes voulant utiliser un système standard sans fioritures ou outils spécifiques,​ optimisé pour le multimédia,​ poussant à mettre le nez dans les fichiers de configuration et à utiliser le terminal.+Le système s'​adresse aux utilisateur(trices) désireux(ses) d'en apprendre un peu plus sur Linux en général, de niveau débutant (très) intéressé ou intermédiaire,​ pour lesquels le confort de la langue du système est important ou pour les personnes voulant utiliser un système standard sans fioritures ou outils spécifiques,​ optimisé pour le multimédia,​ poussant à mettre le nez dans les fichiers de configuration et à utiliser ​occasionnellement ​le terminal.
  
 La distribution s'​orientait à l'​origine vers le traitement audio et le « home studio » ou le multimédia,​ ce qui explique la présence de nombreuses bibliothèques audio ainsi que le serveur audio basse latence JACK. Cet aspect n'est plus une priorité, au vu du peu d'​intérêt suscité et de la difficulté d'​intégration des logiciels ; néanmoins, ceux-ci demeurent intégrés au système. La distribution s'​orientait à l'​origine vers le traitement audio et le « home studio » ou le multimédia,​ ce qui explique la présence de nombreuses bibliothèques audio ainsi que le serveur audio basse latence JACK. Cet aspect n'est plus une priorité, au vu du peu d'​intérêt suscité et de la difficulté d'​intégration des logiciels ; néanmoins, ceux-ci demeurent intégrés au système.
Ligne 63: Ligne 60:
 ==== Comment ?==== ==== Comment ?====
  
-**0linux** a pu naître grâce aux méthodes de [[http://​lfs.traduc.org|Linux From Scratch]], [[http://​cross-lfs.org|Cross LFS]] et [[http://​www.diy-linux.org|DIY Linux]] pour construire une première chaîne d'​outils permettant de compiler pour les 2 architectures,​ x86 et x86_64. La distribution s'est dans un premier temps beaucoup inspirée de Slackware (appliquer le moins de correctifs possible, utiliser une initialisation à la BSD) pour construire le système final. Elle a sa propre chaîne d'​outils depuis 2010 (le nom complet de la « machine » est ''​x86_64-0linux-linux-gnu''​) et se recompile elle-même avec bonheur.+**0linux** a pu naître grâce aux méthodes de [[http://​lfs.traduc.org|Linux From Scratch]], [[http://​cross-lfs.org|Cross LFS]] et [[http://​www.diy-linux.org|DIY Linux]] pour construire une première chaîne d'​outils permettant de compiler pour les 2 architectures,​ x86 et x86_64. La distribution s'est dans un premier temps beaucoup inspirée de Slackware (appliquer le moins de correctifs possible, utiliser une initialisation à la BSD) pour construire le système final. Elle a sa propre chaîne d'​outils depuis 2010 (le nom complet de la « machine » est ''​<​architecture>​-0linux-linux-gnu''​) et se recompile elle-même avec bonheur.
  
 Le principe de construction des paquets consiste à compiler successivement d'​abord en 32 bits puis en 64 bits chaque logiciel fournissant des bibliothèques ou des outils spécifiques à une architecture (auquel cas contraire on ne compilait qu'en 64 bits) puis à empaqueter en archive le résultat - sans oublier la doc, les liens, etc. - dans un paquet ''​.spack''​ utilisant le format CPIO. La recette prend en charge la création de l'​éventuel fichier de post-installation ainsi que la description du logiciel en créant le fichier à la volée. Le principe de construction des paquets consiste à compiler successivement d'​abord en 32 bits puis en 64 bits chaque logiciel fournissant des bibliothèques ou des outils spécifiques à une architecture (auquel cas contraire on ne compilait qu'en 64 bits) puis à empaqueter en archive le résultat - sans oublier la doc, les liens, etc. - dans un paquet ''​.spack''​ utilisant le format CPIO. La recette prend en charge la création de l'​éventuel fichier de post-installation ainsi que la description du logiciel en créant le fichier à la volée.
Ligne 71: Ligne 68:
 Voir la [[documentation:​accueil|documentation]] pour en savoir plus. Voir la [[documentation:​accueil|documentation]] pour en savoir plus.
  
-Un soin particulier a été apporté au système pour qu'un maximum de francophonie y soit présente, que ce soit dans le système de fichiers, le démarrage de la machine ou les scripts de compilation,​ afin de permettre de comprendre plus facilement ce qui se passe dans le système à un utilisateur anglo-sceptique ;). Les recettes sont basées sur les règles d'​écriture de [[http://​slackware-fr.org|slackware-fr.org]] ​téléchargement automatique des sources, utilisation systématique de ''​fakeroot''​ et variables standardisées. Un grand merci à eux.+Un soin particulier a été apporté au système pour qu'un maximum de francophonie y soit présente, que ce soit dans le système de fichiers, le démarrage de la machine ou les scripts de compilation,​ afin de permettre de comprendre plus facilement ce qui se passe dans le système à un utilisateur anglo-sceptique ;). Les recettes sont basées ​à l'​origine ​sur les règles d'​écriture ​des SlackBuilds ​de [[http://​slackware-fr.org|slackware-fr.org]] ​(téléchargement automatique des sources, utilisation systématique de ''​fakeroot''​ et variables standardisées) et ont dévié au fur et à mesure vers une syntaxe unifiée et simplifiée utilisant des fonctions prédéfinies.
  
 ---- ----
Ligne 77: Ligne 74:
 ====Pourquoi ?==== ====Pourquoi ?====
  
-Pourquoi pas ? :) Le système est pensé pour être généraliste,​ francophone et autodidactique (et agréable), et s'​oriente sur le multimédia. Sa construction me permet ​d'​apprendre et d'​approfondir ma connaissance du fonctionnement des systèmes GNU/Linux et de la partager avec d'​autres enthousiastes.+Pourquoi pas ? :) Le système est pensé pour être généraliste,​ francophone et autodidactique (et agréable), et s'​oriente sur le multimédia. Je l'​utilise avec bonheur quotidiennement et exclusivement,​ y compris en tant que serveur Web. Sa construction ​et sa maintenance ​me permettent ​d'​apprendre et d'​approfondir ma connaissance du fonctionnement des systèmes GNU/Linux et de la partager avec d'​autres enthousiastes.
  
-Historiquement,​ ce projet n'​était à la base qu'une traduction intégrale en français de la distribution Slackware, qui s'est avérée délicate sans toucher profondément à l'​intégrité du système. J'ai alors créé mon propre système puis, après avoir touché à la compilation croisée, mon système est passé multilib. J'ai alors décidé que tout ce temps à travailler seul devait être dépensé pour un projet qui soit public et libre. Depuis ​la version « native », le système dispose d'une arborescence de recettes communes à plusieurs architectures (pour le moment i686 et x86_64, plus tard peut-être ARM) pour simplifier la maintenance et faciliter le développement.+Historiquement,​ ce projet n'​était à la base qu'une traduction intégrale en français de la distribution Slackware, qui s'est avérée délicate sans toucher profondément à l'​intégrité du système. J'ai alors créé mon propre système puis, après avoir touché à la compilation croisée, mon système est passé multilib. J'ai alors décidé que tout ce temps à travailler seul devait être dépensé pour un projet qui soit public et libre. Depuis ​0Linux epsilon, le système dispose d'une arborescence de recettes communes à plusieurs architectures (pour le moment i686 et x86_64, plus tard peut-être ARM) pour simplifier la maintenance et faciliter le développement.
  
 ---- ----
Ligne 87: Ligne 84:
 Je suis un autodidacte ayant la trentaine ; ça me paraît important de le souligner. Je me suis remis à linux et Slackware que j'​utilisais depuis presque 10 ans en 2008 et j'en suis là aujourd'​hui. Je travaille sur ce projet avec l'aide de fatalerrors pour l'​ensemble de la compilation des paquets ainsi que Seb, le développeur de Spack, pour la gestion des paquets et les outils maison de mises à jour. Merci à eux pour leur constance. Je suis un autodidacte ayant la trentaine ; ça me paraît important de le souligner. Je me suis remis à linux et Slackware que j'​utilisais depuis presque 10 ans en 2008 et j'en suis là aujourd'​hui. Je travaille sur ce projet avec l'aide de fatalerrors pour l'​ensemble de la compilation des paquets ainsi que Seb, le développeur de Spack, pour la gestion des paquets et les outils maison de mises à jour. Merci à eux pour leur constance.
  
-Écrivez-moi ​à [[appzer0@tuxfamily.org]] ​ou [[appzer0@free.fr]]+Quelques contributions :  [[communaute:​Papier peints]] 
 +  
 +Merci à nos partenaires pour les serveurs dédiés, espaces d'​hébergement et autres services sans lesquels on ne serait pas arrivé à grand chose, merci ! 
 + 
 +[[http://tuxfamily.org|{{http://​logo.tuxfamily.org/​tflogo_small.png}}]] [[http://​www.igh.cnrs.fr/​FR/​index.php|{{http://​www.igh.cnrs.fr/​images/​model/​IGH-logo-home.gif}}]] [[http://​digicube.fr|{{digicube154.png?​100}}]] [[http://​www.lip6.fr|{{lip6.png?​100}}]] 
 +[[http://​www.layerjet.com|{{layerjet.png?​100}}]]
  
 +Écrivez-nous à [[contact@0linux.org]]
  
-appzer0+Une liste de diffusion est disponible. Envoyez un courriel avec comme sujet “Subscribe” à 0linux-dev-request@lists.tuxfamily.org pour vous y inscrire. Les archives se trouvent ici : http://​listengine.tuxfamily.org/​lists.tuxfamily.org/​0linux-dev
  
-[[http://​tuxfamily.org|{{ http://logo.tuxfamily.org/​tflogo_small.png }}]]+Un canal #0linux existe sur le réseau IRC Freenode ​irc://irc.freenode.net. Un salon de discussion Jabber existe occasionnellement à l'​adresse 0linux@chat.jabberfr.org.
  
 +appzer0, mainteneur de 0Linux